ÉCO-ÉVÉNEMENT


Il y a quelques mois nous étions fier.es et ravi.es de lire dans vos retours sur le salon, que vous avez noté une certaine « exemplarité » de l’événement:

SWAT :  

Top #3 -L’exemplarité du salon 🧐 

« Nous avions beau scruter le salon à la loupe : pas une fausse note ! No plastic, repas locaux, raques à vélo à foison,… un événement exemplaire ! »

Pour nous, ça coule de source, car nous essayons d’être en accord entre ce que nous prônons et ce que nous réalisons !  

Nous voyons encore trop souvent, des événements parler de ces sujets, d’impact environnemental, tout en proposant des bouteilles en plastique aux invités, en utilisant des tonnes de moquette pour 3 jours d’utilisation – (4 millions de m² de moquette/an sont jetées pour le secteur événementiel) ou encore en proposant de la nourriture industrielle suremballés….

Selon Zero Waste France, l’organisation d’une convention peut entraîner la production de 14 kg de déchets par participant (34 kg pour un séminaire international !). Selon l’Ademe, une manifestation moyenne de 5 000 personnes génèrerait 2,5 tonnes de déchets, consommerait 1 000 kWh d’énergie et 500 kg de papier. 

En changeant quelques habitudes et en intégrant cette problématique dès le début de l’organisation, il est possible de changer cela, tout en ayant un bel événement !  

Nous avons tenté de mettre ça en pratique et nous partageons avec vous nos petits « tips », qui peuvent vous être utile pour rendre votre évènement responsable. Même si nous ne sommes pas parfait.es, nous sommes comme ça chez SoluCir : dans le partage !
Si vous avez besoin de plus de soutien, n’hésitez pas, on saura vous orienter 😉

Petit tour d’horizon des actions mise en œuvre :


AMENAGEMENTS
 
  • Pas de moquette. Ça servait à quoi déjà ? 🤔
  • Implication des exposants grâce à la charte. Il aurait été dommage de distribuer des clés USB et de mettre à la poubelle des kg de prospectus non utilisés à la fin du salon ? Résultat : très peu de déchets, rien d’inutile, que du super utile ! Merci à eux ! 
  • Signalétique en carton, éco conçu (texte simple en noir et blanc), réutilisable (sans logo ni date) ou recyclable. Mieux que les supports en forex issus d’hydrocarbure et suffisamment solide pour 2 jour de salons. Certain.e.s sont même reparti.e.s avec !
  • Stands en structure modulaire. Loués auprès d’Ephémère Square qui nous a fourni des stands fonctionnel et esthétique en bois, de 2 tailles différentes seulement, le tout dans une économie de fonctionnalité ! 

RESTAURATION
 
  • Menus élaborés à partir de produits de saison, locaux avec des propositions végétariennes de qualité 
  • Contenants réutilisables grâce à DABBA 
  • Limitations des emballages individuels, éventuellement compostables 
  • Eau disponible gratuitement, pas de bouteilles d’eau en plastique. Parce que l’eau du robinet : c’est bon ! 
  • Gobelets et pichets réutilisables, prêtés par le Grand Annecy (disponibles pour toutes les associations de l’agglomération. Renseignez-vous auprès de votre collectivité 😉)  
  • Collecte des biodéchets, principalement pour le marc de café. Nous avons produit 10,1 kg qui ont été valorisés par la ville (en méthanisation) 
  • Peu de gaspillage alimentaire : parce que c’était bon ! (et que les doses étaient juste)  
 DÉCHETS
 
  • Tri pour tous (exposants, prestataires, organisateurs). C’est la base, non ? ll s’agissait des bacs de tri de la collectivité avec des totems de tri.
  • Actions préventives pour réduire la production de déchets (voir ci-dessus : peu d’emballage pour la restauration, pas de prospectus distribué, etc.) 
  • Pesée des déchets produits, une base pour savoir combien nous avons produit et pouvoir s’améliorer pour les prochaines éditions ! (Un grand merci aux bénévoles pour cette action)


    Chiffres :  

    • Assimilés Ordures Ménagères : 19,25 kg = 2 bacs en volume 
    • Recyclables : 20 kg = un bac en volume 
    • Verre : 45,35 kg (gros enjeu d’amélioration !) 
    • Biodéchets : 10,1 kg soit un peu moins de 2 bio-sceaux 
    • Carton : environ 3,5 kg


     TOTAL : – de 100 kg au total, pour 1200 visiteurs -> soit un peu moins de 82g/personne

Globalement, le tri a été correct de la part des participants. Nous avons retrouvé dans la poubelle non recyclable (eh oui, nous avons scruté les poubelles grâce à une équipe de bénévoles en or !) :  

  • papiers non recyclables 
  • ustensiles/assiettes souillées par la nourriture 
  • nourritures malheureusement (erreur de tri) 
  • emballages plastiques (erreur de tri)
  • plastique non recyclable
COMMUNICATION
 
  • Supports « collectifs » : plan, programme, liste exposants. Beaucoup moins de déchets que les supports individuels tels que les prospectus. 
  • Supports SoluCir non datés (bâches, kakémonos), afin de pouvoir les réutiliser sur tous nos événements. 
  • Kakémono upcyclé, fabriqués à partir de skis réutilisés par Skitec ! 
  • Mur de partenaires modulaire avec structure en location, grâce à Kubbii  
MOBILITÉ
 
  • Site accessible en transport en commun : train + bus 
  • Plateforme unique de covoiturage pour les mises en relation  : MoveWiz
  • Mise en place d’arceaux vélos. Certains courageux les ont utilisés, bravo, parce que ça monte ! 
  • Communication sur les moyens à privilégier (communs, doux, covoiturage) 
ÉNÉRGIE

  • Électricité limitée, seulement sur les grands stands et l’espace commun « chill ». Pas d’éclairage individuels des stands standards. Nous avons privilégié la parole et la rencontre plutôt que les vidéos et les décors lumineux 😉 
  • Vous l’avez ressenti : il n’y avait pas la climatisation… Il faisait chaud mais au moins on peut se féliciter de ne pas avoir trop consommé grâce à ça !
NOS AXES D’AMÉLIORATION 

  • Mobilité : faciliter & inciter encore plus le covoiturage ; organiser des bus via nos partenaires ambassadeurs (GREEn dans la vallée de l’Arve par exemple) ; faciliter l’usage du vélo (ex. : recharge batterie VAE) 
  • Déchets : réduire la quantité de verre, avec des bouteilles consignées (Pourquoi pas des producteurs travaillant avec Alpes Consigne pour que les bouteilles fassent quelques tours de réemploi ?) ; faciliter le tri en améliorant la signalétique déchets pour éviter les erreurs (le principe : afficher les déchets qui vont ou ne vont pas dans chaque poubelle – grâce à  l’application Guide du tri de CITEO – avec une photo ou même en le collant directement sur le bon bac !) 
  • Communication : réduire notre impact numérique (site web & réseaux sociaux)

Vous souhaitez organiser des événements de manière plus responsable ? Contactez Arthur Paley (ap@air.coop) qui vous guidera dans cette démarche !
(Arthur, c’est l’homme de l’ombre de la SoluTeam, pour ceux qui ne le connaissent pas😉)  

Vous êtes plutôt sur le bassin Grenoblois ? Vous pouvez également contacter Jules Plasencia (plasencia.jules@gmail.com) qui a été le référent bénévole du salon 🙏